Archive for October, 2011

Lettre ouverte à Mme Chantal Lacroix

Montréal, 21 octobre 2011

Mme Lacroix,

J’ai écouté avec beaucoup d’intérêt l’entrevue que vous avez donnée dans le cadre de l’émission Les enfants de la télé diffusée le 19 octobre dernier. Vous y avez discuté entre autres de votre émission Rencontres paranormales. Ayant été parmi les gens qui ont critiqué votre émission, entre autres en déposant une plainte auprès du Conseil canadien des normes de la radiotélévision (CCNR) dans le cadre de la campagne Cartes sur table, j’ai été interpellé lorsque vous avez affirmé que vous trouviez désolant que des gens soient jugés pour leurs croyances.

La vaste majorité des critiques publiques, dont celle de mon groupe, ne concernait aucunement les croyances de qui que ce soit, mais s’intéressait plutôt aux faits rapportés et à la façon dont l’émission a été présentée. En fait, même des personnes qui croient fermement au paranormal ont critiqué votre émission, allant parfois jusqu’à affirmer qu’elle nuisait à l’acceptation du paranormal! Ainsi, les critiques contre votre émission ne constituent pas un affrontement entre croyants et non-croyants.

Plutôt que de parler simplement de croyances, votre émission présentait des « faits », comme vous l’aviez déjà mentionné. À partir de ce moment, beaucoup de gens ont voulu savoir si les événements que vous avez présentés dans Rencontres paranormales étaient des phénomènes paranormaux authentiques ou de simples illusions (dans le maniement de la table et autres « démonstrations », et non dans le formatage de l’émission). Ainsi, il ne s’agit nullement ici de se servir de vos croyances personnelles pour vous juger, ni qui que ce soit.

Dans la situation, c’est de votre responsabilité de présenter le sujet de façon à éclairer le public, tel qu’exigé par le CCNR. Or, votre émission était biaisée en faveur de la thèse paranormale, sans tenir compte de l’avis de scientifiques ou de magiciens. S’il y avait supercherie, ce sont eux qui auraient pu la détecter. Pourquoi les avoir ignorés? Vous aviez pourtant fait la promesse de faire votre mea culpa si quelqu’un trouvait le truc pour faire bouger la table. Il semblait donc important pour vous de déterminer si c’était paranormal ou non.

S’il appert qu’il n’y a pas eu de vérification approfondie, il s’agit d’un mauvais exemple à suivre dans le domaine de la télé. En effet, faire la promotion, même indirecte, d’un service « professionnel » qui pourrait être une simple supercherie n’est assurément pas souhaitable. De l’autre côté, s’il y a eu des vérifications sérieuses, vous pourriez facilement faire taire les critiques en les présentant. Du même coup, cela pourrait possiblement entraîner une révolution scientifique majeure.

Vous savez, mon groupe et moi n’avons jamais eu l’intention de vous juger personnellement pour les croyances que vous pourriez avoir. Cependant, avec la notoriété que vous avez, et avec les responsabilités des diffuseurs, je crois qu’il est important que des gens soulèvent publiquement ce qui semble être un manquement éthique dans la façon dont Rencontres paranormales a été présentée. Vous pouvez adopter les croyances que vous voulez, mais ceci n’est pas le sujet des critiques.

Veuillez agréer, Madame Lacroix, mes respectueuses salutations.

Dany Plouffe

Pour le groupe Cartes sur table